Un nouveau masque conçu pour les professionnels de santé, par des professionnels de santé

Le masque FFP-Endo, un masque innovant porté par les patients pendant les procédures endoscopiques. Le masque FFP-Endo intègre la technologie CIDALTEX® à double action filtrante et décontaminante.

Languettes collantes recouvrant les diaphragmes pour garantir l’étanchéité du masque avant et après l’introduction de l’endoscope.

Des poignées permettant de tirer légèrement sur le masque afin de faciliter l’introduction de l’endoscope et éviter les frottements.

Les diaphragmes sont positionnés devant les narines, au moment de l’insertion ils forment un joint autour de l’endoscope pour bloquer la diffusion de l’air expulsé par le patient pendant la respiration.

Schéma supposé de l’équipement nécessaire pour réaliser la procédure d’endoscopie avec un masque FFP-Endo porté par le patient

L’objectif du masque FFP-Endo


Permettre un retour à la normale des procédures d’endoscopie en allégeant les nouveaux protocoles de sécurité sanitaire.

Le port du masque FFP-Endo par le patient bloque la dissémination de l’air expulsé par le patient lors de la respiration. Cette protection permet au praticien de réaliser ses procédures d’endoscopie dans des conditions optimales de sécurité sanitaires.

Interview du Pr ANTOINE GIOVANNI sur CIDALTEX® FFP-Endo, le 1er masque conçu pour l’endoscopie

Démonstration par le Pr ANTOINE GIOVANNI du masque CIDALTEX® FFP-Endo lors d’une endoscopie nasale

Souhaitez-vous recevoir des échantillons gratuits?
Laissez-nous vos coordonnées

Dossier de Presse

Vous pouvez télécharger le dossier de presse du masque FFP-Endo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Le dossier de presse vous permet de retrouver tous les éléments relatifs à ce nouveau dispositif médical.

  • Masque CIDALTEX® FFP-Endo – 10 sachets de 5 masques

    0 sur 5

    1,99 € T.T.C. l’unité
    M…

    94,70 Hors Taxe (TVA 5,5% en sus)

La naissance du projet
FFP-Endo


La situation sanitaire liée à la pandémie au COVID-19 a fortement impacté le monde de la médecine et celui de l’endoscopie ORL en particulier.

En mars 2020, au pic de l’épidémie en France, les procédures ont été mises quasiment à l’arrêt et seules les procédures d’urgences ont pu être maintenues.

La raison ? Le SARS-CoV-2 est un virus respiratoire. Les endoscopies ORL représentent dès lors un risque d’aérosolisation avec contamination possible des praticiens en première ligne. De ce fait, les procédures non-urgentes étaient alors reportées et les délais de prises en charge rallongés.

Afin de pouvoir continuer la pratique des endoscopies, des protocoles de sécurité ont été élaborés par les sociétés savantes.

Leur but, adapter le protocole des procédures. Permettre la reprise des examens dans des conditions de sécurité optimales pour le médecin et le patient. Il s’agit de protocoles contraignants qui viennent lourdement impacter la prise en charge des patients.

C’est de ce constat que nait le projet FFP-Endo, à l’initiative du professeur Antoine Giovanni et l’équipe BioSerenity.

Professeur des Universités (Aix Marseille Université) et praticien des hôpitaux (AP-HM), il lui vient rapidement l’idée de développer un masque qui serait porté par le patient lors de la procédure et qui éviterait la dissémination du virus dans la salle en cas de patient contaminé.​

Surtout il cherche à mettre en place un produit fiable et une procédure sécurisante pour pouvoir reprendre autant que possible une activité de soins normale.

Le masque FFP-Endo, des simulations concluantes, réalisées par les équipes de l’université d’Aix-Marseille

Différents tests de simulation sur le masque FFP-Endo ont été conduits et ont vérifié que le masque réponde aussi bien aux besoins de la pratique des procédures d’endoscopie qu’aux contraignantes normes CE.
Le masque est certifié à la norme EN14683.

Simulation sans masque de la propagation des particules émises par le patient lors de l’expiration

Simulation de l’air expiré par le patient avec le port d’un masque
FFP-Endo : un masque FFP2 avec un joint étanche au niveau de l’orifice d’introduction de l’endoscope dans le nez

Des simulations réalisées par Gilles Bouchet de l’université d’Aix-Marseille qui a apporté son soutien et son expertise au projet.

  • Les retours des praticiens sont transmis et pris en compte par les équipes de production
has been added to your cart:
Check-out